Spread the love

Etat des lieux des cambriolages et de l’insécurité en France.

Les chiffres des cambriolages sur toute la France sont attendus tous les ans, et servent souvent, avec les vols avec violence, d’un thermomètre du niveau d’insécurité en France.

Au moins de janvier dernier, comme chaque année, le ministère de l’intérieur a fournit des données concernant les premières statistiques sur la sécurité et la délinquance en 2017.

Ces chiffres reviennent chaque année, et permettent aux assurances d’analyser les niveaux des couvertures selon les régions de France. Cela a donc un impact aussi sur le travail d’un serrurier Paris.

Du fait même de la nature du délit, ce sont des chiffres fiables qui ont été communiqués. En effet, contrairement à d’autres délinquances, les cambriolages et les effractions sont bien plus souvent l’objet de plaintes auprès de la police et de la gendarmerie, car il est absolument nécessaire, pour les victimes, d’être en possession d’une attestation de dépôt de plainte afin de pouvoir être dédommagé du préjudice subit.

En ce sens, les chiffres concernant les effractions à domicile constituent un excellent baromètre du niveau d’insécurité dans le pays.

Petit focus sur ces données et la manière dont elles peuvent être analysées.

Un nombre de cambriolages en hausse

Les plus pessimistes ne seront donc pas étonnés d’apprendre que le nombre de cambriolage sur toute la France a connu une progression de 2% sur l’année 2017 par rapport à l’année précédente.

En 2016, 233 000 logements ont été visités par des cambrioleurs, et 237 000 ont subit une ou plusieurs tentatives d’effraction de la part de ces malfaiteurs, soit un total de 470 000 infractions déclarées.

Il n’était pas rare de voir un foyer être l’objet de plusieurs tentatives de cambriolages.

Si l’on avait noté une légère baisse par rapport aux années précédentes, on restait encore très largement au-dessus des niveaux des années 2006-2009.

L’augmentation de 2% en 2017 marque un léger ralentissement par rapport aux données de 2016, qui avait indiqué une augmentation de 4%, mais indique cependant que la tendance générale depuis le premier trimestre 2015 est à la hausse.

On atteint donc un chiffre sur la dernière année de 249 000 cambriolages commis.

Une inégalité territoriale en matière de cambriolage

Si l’on souhaite éviter de se faire cambrioler, les données nous indiquent que le meilleure endroit afin d’y établir sa résidence est le milieu rural ou proche des zones rurales, ainsi que les petites agglomérations. On y trouve entre 5 et 6 logements cambriolés sur 1000 pendant l’année 2017. Dans les agglomérations où vivent de 50 000 à 200 000 habitants, ce chiffre augmente un peu évidemment.

Cependant, dès que le nombre d’habitants dépasse les 200 000, on dépasse les 10 cambriolages pour 1000 foyers, avec 8,9 par exemple pour la région parisienne.

En termes de classement des régions les plus touchées par le cambriolage, on retrouve en tête la région PACA, l’Île-de-France, l’Occitanie, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France qui clôturent ce podium. PACA compte le triste record de 9,8/1000 foyers cambriolés.

Si l’on souhaite s’épargner au mieux le problème du cambriolage, certaines régions peuvent être privilégiées, tel que la Corse, qui possède une moyenne de 2,9/1000, ou la Bretagne, en seconde position, avec 4,2/1000 logements ayant subit un vol.

Tous les territoires du pays n’évoluent pas de la même manière. Même si la Bretagne reste plus épargnée que le reste de la France, c’est aussi elle qui a vu la plus forte hausse enregistrée sur la période 2017, en particulier en Ille-et-Vilaine.

De même, la Nouvelle-Aquitaine a vu ce chiffre augmenté, puis PACA, et enfin la Corse.

En revanche, deux régions qui souffrent habituellement de ce fléau ont vu un recul des cambriolages, en Île-de-France et en Alsace.

Le profil du cambrioleur selon le Ministère de l’Intérieur

Sur l’année 2017, 20800 personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une enquête sur un cambriolage ou une tentative d’effraction. En 2016, ce chiffre était de 20400.

25% de ces malfaiteurs ont moins de 18 ans, et en tout, 75% environ sont âgés de moins de 30 ans. 74% sont de nationalités françaises, 11% viennent d’un pays d’Europe, et 11% d’Afrique.

Ces données permettent de mieux estimer la manière dont se répartit le risque de cambriolages sur le territoire français.

Afin de prévenir une éventuel visite de votre domicile il est fortement conseiller d’installer un blindage de porte Paris et une serrure multipoints carénée

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *